• <script language="JavaScript1.2">// <![CDATA[ /* SCRIPT EDITE SUR L'EDITEUR JAVASCRIPT http://www.editeurjavascript.com */ function ejs_nodroit() { alert('Zone secrete©'); return(false); } document.oncontextmenu = ejs_nodroit; // ]]></script>

    Une manifestante violemment frappée au visage par un CRS

    Le journaliste William Amsellem a tourné ces images rue du Commandant-Lamy, à Paris, dans le quartier de Bastille, vers 20h40 mardi soir : « On y voit un CRS provoquer des manifestants. Il met un coup de matraque à un jeune homme sans raison apparente. Une jeune fille le défend verbalement, elle prends un fort coup de poing au visage (00:14 de la video), un ami ( ? ) tente de s'interposer et se fait violemment matraquer. Enfin pour continuer la provoque, le CRS lui vole son chapeau… »

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-2613255077510254"; /* 468x60, date de création 17/09/09 */ google_ad_slot = "1835467120"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"></script>


    votre commentaire
  • <script language="JavaScript1.2">// <![CDATA[ /* SCRIPT EDITE SUR L'EDITEUR JAVASCRIPT http://www.editeurjavascript.com */ function ejs_nodroit() { alert('Zone secrete©'); return(false); } document.oncontextmenu = ejs_nodroit; // ]]></script>

    Un policier Paraguayen tabasse un jeune de 13 ans

    Une vidéo choc, diffusée par plusieurs chaînes d’informations et relayée par Youtube circulent sur le net ! On y voit un jeune homme d’environs 15 ans, arrêté pour vol, se faire passer à tabac par un policier Paraguayen. Suite à la diffusion de ces images d’une rare violence, l'agent de police José Osvaldo Navarro et le caméraman qui filmait ont été arrêtés puis écroués dans un centre de détention.

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-2613255077510254"; /* 468x60, date de création 17/09/09 */ google_ad_slot = "1835467120"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"></script>


    votre commentaire
  • <script language="JavaScript1.2">// <![CDATA[ /* SCRIPT EDITE SUR L'EDITEUR JAVASCRIPT http://www.editeurjavascript.com */ function ejs_nodroit() { alert('Zone secrete©'); return(false); } document.oncontextmenu = ejs_nodroit; // ]]></script>

    Propos racistes de Guerlain au JT de France 2

    Plusieurs messages du site de micro-blogging Twitter épinglaient vendredi après-midi les propos de Jean-Paul Guerlain, héritier du groupe de luxe, sur le travail des "nègres", prononcés durant le journal de 13H00 de France 2. Interrogé sur la création du parfum Samsara, M. Guerlain a répondu: "Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin..." Les utilisateurs de Twitter ont réagi quelques minutes après la fin du journal, évoquant "M. Guerlain et ses relents de racisme colonial", "Guerlain le parfumeur... qui pue", "les effluves nauséabondes de M. Guerlain" ou encore sa "grosse sortie raciste". Contacté par l'AFP , le groupe Guerlain n'était pas joignable. Jean-Paul Guerlain occupe actuellement un rôle de consultant auprès du "nez" de la maison, Thierry Wasser.

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-2613255077510254"; /* 468x60, date de création 17/09/09 */ google_ad_slot = "1835467120"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"></script>


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique