• <script language="JavaScript1.2">// <![CDATA[ /* SCRIPT EDITE SUR L'EDITEUR JAVASCRIPT http://www.editeurjavascript.com */ function ejs_nodroit() { alert('Zone secrete©'); return(false); } document.oncontextmenu = ejs_nodroit; // ]]></script>

    War Made Easy - La Guerre pour les Nuls

    Ce documentaire expose un demi-siècle de propagande gouvernementale et de manipulation des médias qui ont entraîné les Etats-Unis dans une série de conflits armés depuis la guerre du Vietnam jusqu'à l'invasion de l'Irak. Narré par l'acteur militant Sean Penn, le film exhume des séquences d'archives criantes de désinformation officielle, de Lindon Johnson à George W. Bush, dévoilant en détail comment les médias d'information américains se sont faits le porte-voix des messages proguerres des administrations présidentielles successives. Guidé et inspiré par les analyses rigoureuses du critique des médias américains Norman Solomon, le film révèle un certain nombre d'exemples troublants de propagande étatique et de complicité médiatique, à travers des séquences d'archives uniques, actuelles et passées.

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-2613255077510254"; /* 468x60, date de création 17/09/09 */ google_ad_slot = "1835467120"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"></script>


    votre commentaire
  • <script language="JavaScript1.2">// <![CDATA[ /* SCRIPT EDITE SUR L'EDITEUR JAVASCRIPT http://www.editeurjavascript.com */ function ejs_nodroit() { alert('Zone secrete©'); return(false); } document.oncontextmenu = ejs_nodroit; // ]]></script>

    Une Femme à Abattre

    Quelques jours après les attentats du 11 septembre, Sibel Edmonds, jeune femme d'origine turque est recrutée par le FBI. Elle est chargée de la traduction des écoutes téléphoniques, des interrogatoires et des documents dans le cadre de la lutte antiterroriste. En décembre de la même année, elle est contactée par une collègue du FBI qui tente de la recruter pour le compte d'une mystérieuse organisation économique turque. En dénonçant ce cas manifeste d'espionnage et en révélant que le FBI cache des informations sur le 11 septembre, Sibel Edmonds se retrouve au coeur d'une incroyable affaire d'état. En exclusivité, Sibel a accepté qu'une équipe de cinéma suive son combat et pénètre au plus près de son secret. « Une femme à abattre » est un vrai thriller d'espionnage sur la seule citoyenne américaine ayant osé défier le FBI pour que la vérité éclate, et assurer aux américains une sécurité que leur gouvernement leur doit. Prenant pour point de départ l'Affaire Edmonds, avec ses imbroglios judiciaires et politiques, les auteurs prennent soin de mettre en évidence les dessous politico-financiers, le trafic d'armes nucléaires à l'échelle mondiale orchestré par une partie néo-conservatrice de l'Administration George W. Bush, les mensonges de la politique étrangère américaine et de certains de ses alliés. Des révélations effarantes concluent ce documentaire, dont certains agents du renseignement américain, mettant sur le banc des accusés une Administrations Bush, sans équivoque possible !

    <script type="text/javascript" src="http://s7.addthis.com/js/250/addthis_widget.js#username=xa-4ca9754d0480be04"></script>

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-2613255077510254"; /* 468x60, date de création 17/09/09 */ google_ad_slot = "1835467120"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"></script>


    votre commentaire
  • <script language="JavaScript1.2">// <![CDATA[ /* SCRIPT EDITE SUR L'EDITEUR JAVASCRIPT http://www.editeurjavascript.com */ function ejs_nodroit() { alert('Zone secrete©'); return(false); } document.oncontextmenu = ejs_nodroit; // ]]></script>

    Détournement d'Avion pour la Bande à Baader

    Le 13 octobre 1977, Un Boeing 737 de la Lufthansa décolle de Palma de Majorque pour Francfort. À son bord, quatre-vingt-six passagers et cinq membres d'équipage. Une heure plus tard, quatre pirates de l'air - deux hommes et deux femmes - passent à l'action et exigent de mettre le cap sur Rome. Ces Palestiniens du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) réclament la libération de onze membres de la bande à Baader emprisonnés, en échange de Hanns Martin Schleyer, patron des patrons d'outre-Rhin, enlevé le 5 septembre. Le chancelier Helmut Schmidt convoque une cellule de crise composée de représentants des partis au pouvoir et de l'opposition. Ensemble, ils décident de ne pas céder et optent pour une opération militaire avec le GSG 9, l'équivalent allemand du GIGN. Une folle odyssée aérienne commence, qui va entraîner les preneurs d'otages et leurs poursuivants de Rome à Larnaca, puis à Dubaï, Aden et enfin Mogadiscio, en Somalie...

    <script type="text/javascript">// <![CDATA[ google_ad_client = "pub-2613255077510254"; /* 468x60, date de création 17/09/09 */ google_ad_slot = "1835467120"; google_ad_width = 468; google_ad_height = 60; // ]]></script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"></script>


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique